Le 19 janvier 2019, le Service de la vie spirituelle du diocèse de Marseille a proposé une journée de rencontre et de formation autour de l’accompagnement spirituel.

Une journée pleine de promesses

Réjouissons-nous ! Les demandes d’accompagnement spirituel explosent à Marseille, comme dans bon nombre de diocèses en France. La moisson est abondante mais, hélas, les ouvriers peu nombreux.

Alors, comment remédier à cet écart entre l’offre et la demande ? La journée de l’accompagnement spirituel organisée le samedi 19 janvier a tenté de résoudre cette équation. Et ce fut un succès. Cent trente personnes sont venues s’informer, échanger et se former. Les unes voulaient en savoir plus sur ce qu’est l’accompagnement spirituel pour en bénéficier éventuellement, les autres se demandaient si elles ne pourraient pas rendre un jour ce service de l’accompagnement et se former pour cela.

Au final, dix-sept personnes souhaitent entrer en formation pour devenir accompagnateur/trice, dix-huit qui accompagnent déjà veulent continuer à se former, treize demandent dès aujourd’hui à être accompagnées. C’est vraiment une belle surprise !

Cette journée, portée par la famille ignatienne et le réseau « Jésuites en Provence », a été mise en œuvre par le Service diocésain de la vie spirituelle au Centre Le Mistral. Une conférence de Marie-Christine Sénéquier, xavière, pour mettre en appétit, douze ateliers au choix pour approfondir tel ou tel aspect, une méditation tonique des disciples d’Emmaüs : le cocktail a fait l’unanimité.

Vous lirez deux témoignages ci-dessous. Tout cela est prometteur. Rendez-vous est déjà pris pour le samedi 18 janvier 2020 !

Thierry Lamboley, s.j.
Responsable du Service diocésain de la vie spirituelle

À la portée de chacun

Je me suis inscrit à cette journée, mais ne me demandez pas pourquoi ! Autant avouer tout de suite mon ignorance de ce qu’est l’accompagnement spirituel ! Par curiosité, par besoin, par désir ?

Chapeau pour l’organisation, c’était clair et  précis !  Après le mot de bienvenue, conférence sur « Les enjeux de l’accompagnement spirituel »,  excellent, de haut vol, mais difficile de prendre des notes. Heureusement l’information a circulé sur l’envoi du texte de cette conférence par messagerie (super !).

Pour les ateliers, j’ai choisi en premier « la prière guidée » : il était en tête de liste et correspondait sans doute à mes attentes… Je n’ai pas été déçu. Une présentation didactique, accompagnée avec précision, sans parole superflue et semblable  à l’appli (soyons moderne et branché !) « Prie en chemin », développée par les  jésuites.

Pour le choix du deuxième atelier, j’ai procédé par élimination et choisi le douzième. Sa présentation m’intriguait : « Une variante de l’accompagnement spirituel à la portée de chacun. » Ce n’était pas « pour les nuls », mais j’étais curieux ! Et là, j’ai découvert ce que les jésuites et les ignatiens mettaient sous le terme de « conversation spirituelle » : concept totalement nouveau pour moi, qui m’a permis de découvrir une partie de l’iceberg « ignatien ». Un « outil » utile dans tous les temps de dialogue de notre vie.

Retour dans l’auditorium pour l’envoi « ensemble sur le chemin d’Emmaüs », que j’ai beaucoup apprécié, sur le fond, la forme, les visuels, les paroles et les silences. Et après, retour dans la grande ville et nos occupations quotidiennes pour mettre cela en pratique…

Claude F.

Une expérience intense

Lorsque je me suis inscrite à cette journée, je n’avais qu’une vague idée de ce en quoi elle consisterait. Ce que j’ai reçu a dépassé mes espérances ! J’ai été surprise par la richesse et la diversité des ateliers, ainsi que par le caractère concret des sujets abordés. L’organisation sans fausse note permettait de se concentrer sur le contenu, ce qui est capital. J’ai toutefois un peu regretté qu’il n’y ait pas suffisamment d’échanges avec les autres participants.

J’ai trouvé très satisfaisante la définition précise et complète de l’accompagnement spirituel donnée lors de la conférence introductive. J’ai compris que c’était quelque chose de plus cadré et structuré que je ne le pensais. Cette journée m’a aidée à mettre des mots sur des impressions, des idées, mais elle a en même temps été riche spirituellement.

Si j’ai beaucoup apprécié le premier atelier, « Bulletin de météo intérieure », pour son caractère concret et profond à la fois, qui m’a permis une prise de conscience sur ma propre démarche spirituelle, j’ai moins apprécié le deuxième, « Accompagnement spirituel et psychologie ». Car même si l’objectif annoncé de bien distinguer entre accompagnement spirituel et psychologique était réussi, le propos m’a laissée sur ma faim et mériterait d’être travaillé. Pourquoi ne pas en faire le thème d’une journée équivalente l’an prochain ?

L’expérience a été plus forte et plus intense que je ne l’imaginais. Elle m’a donné envie de concrétiser et d’approfondir ce que j’ai reçu lors de cette journée, dont je ne me mesure peut-être pas encore la portée.

Rachel S.

> Lire le texte de la conférence de Marie-Christine Sénéquier « Les enjeux de l’accompagnement spirituel »

(article paru dans le magazine « Église à Marseille », numéro de mars 2019)

Contactez-nous

Vous souhaitez nous contacter ? Merci d'utiliser ce formulaire.