A Korhogo (Côte d’Ivoire), Monique fait des propositions spirituelles. Confrontée à la difficulté de trouver des horaires communs pour rassembler des gens, l’idée lui est venue de proposer une retraite par mails… Ce premier essai a eu lieu pendant l’Avent…

Cette année, pendant l’Avent, j’ai proposé une retraite sur le thème « Dieu prend un corps semblable au nôtre ». Je me suis lancée dans l’aventure de la retraite par mails sans savoir ce que cela donnerait !

Chaque semaine le mail contenait des pistes pour chaque jour : une demi-heure de prière avec la Parole de Dieu et le soir quelques minutes pour prier sur sa journée. Quarante personnes se sont inscrites, autant d’hommes que de femmes. Etant membre de l’aumônerie de la prison, j’ai aussi proposé le parcours sur papier aux détenus (puisque bien sûr il n’ont pas accès à internet) et une douzaine de détenus ont fait eux aussi la retraite.

L’usage répandu des smartphones a permis à ceux qui n’avaient pas d’adresses mail de recevoir les textes par Whatsapp. Vive la technologie !

Un accompagnement par internet était proposé et une équipe était disponible. Cependant très peu en ont profité : la plupart de ceux qui se sont fait accompagner sont venus me voir directement à la maison. Pas facile de parler de ce qui se passe en soi par écrit, surtout dans une culture qui privilégie l’oral !

Quelques inscrits n’ont pas pu faire la retraite ayant un rythme d’études ou de travail trop soutenus. Mais l’expérience a été très fructueuse pour les autres, suscitant de vrais changements dans leur vie, notamment dans des aspects très concrets de leur quotidien. Et à l’évaluation plusieurs ont demandé que cela se recommence souvent, tant cela les avait aidés.

Monique Lorrain

Témoignages

« Des textes proposés avec les parties corps, j’ai été émerveillée par les traits des mains. Quel artiste et comme c’est fait avec amour. Cela m’a conduit à l’action de grâce au Seigneur pour tant d’amour pour sa créature.J’ai pu rendre grâce au Seigneur pour mon corps. J’ai prié  pour les infirmes. »

« Concernant les textes je me suis arrêtée longuement sur le toucher, en accord avec la main et en rendant grâce au Seigneur pour tous les sens, je lui demande de m’apprendre à aimer tellement j’appréhende dans ce toucher l’affection dont a besoin tout homme et comment il faut être attentif pour pouvoir l’offrir et relever celui ploie sous les fardeaux du quotidien. »

« J’ai réalisé ceci: je suis en mission pour le Seigneur. Et chaque organe qui constitue ce corps que Dieu m’a donné a une mission particulière ; mission que Notre Seigneur Jésus  Christ de Nazareth a pris le temps de nous montrer et nous enseigner par sa marche sur la terre en compagnie des apôtres. Il a utilisé son corps, ses pieds, ses mains, sa bouche, son souffle, son visage  pour visiter, délivrer, guérir, soutenir, conseiller, guider, aimer , sans se lasser, sans se décourager jusqu’au don total de son être par amour »

« J’ai pris conscience que moi aussi je suis appelée à imiter le Christ. Dans le même temps, j’ai réalisé que mon corps qui ne m’appartenait pas, je l’utilisais à accomplir des actions qui n’étaient pas en conformité avec la volonté du Seigneur. j’ai réalisé combien j’ai péché et j’ai demandé pardon au Seigneur pour le mal commis et je prié que le Seigneur m’accorde la grâce de pouvoir l’imiter en tout pour accomplir sa volonté avec mon corps et mon être entier »

« En faisant attention aux visages que j’ai rencontrés au sixième jour de la retraite, j’ai pu constaté que je devais plus faire attention aux autres, ne pas tout centrer sur moi. »

Contactez-nous

Vous souhaitez nous contacter ? Merci d'utiliser ce formulaire.