Communauté de Korhogo

« Fotamana !», c’est-à-dire « bienvenue » en langue locale sénoufo.

Korhogo, capitale du nord de la Côte d’Ivoire, se modernise, tout en gardant bien vivante la tradition culturelle sénoufo qui imprègne fortement le quotidien :

A l’occasion de certaines fêtes, vous pouvez rencontrer, sur les artères de la ville,  un cortège de danseurs avec des masques traditionnels qui avancent au son des balafons et des tambours encadrant de jeunes initiés qui sortent des épreuves du Bois sacré.

  • Les funérailles traditionnelles de personnalités locales, -qui se célèbrent des mois ou même des années après l’enterrement-, donnent lieu à de grandes festivités au cœur même de la ville…

Implantée à Korhogo depuis 1972, la communauté y poursuit sa mission à diverses facettes avec Danièle, Catherine, Fatou et Monique.

    • Une bibliothèque * accueille sur place enfants du primaire, collégiens et étudiants. Elle prolonge son action par un volet d’Education à la Paix dans les établissements scolaires, privés et publics. Projections de films et suivi des Clubs « Messagers de la Paix ». Nouveauté : débats sur la prévention des méfaits de l’alcool…
    • Une animation spirituelle à la prison auprès d’hommes, de  femmes et de mineurs, de toutes religions.

Une participation à la pastorale : formation des laïcs, catéchuménat, communauté chrétienne de base (CEB).

Notre habitation au cœur d’un quartier populaire favorise les liens de voisinage avec ceux qui nous entourent, de toutes religions : Eglises diverses, islam, religion traditionnelle.

Afin de partager la spiritualité qui nous fait vivre et le charisme de la Xavière  nous proposons, chaque trimestre, un week-end de prière ignatienne : occasion pour des laïcs de faire une expérience spirituelle à partir d’exercices variés, personnels et communautaires.

Nous nous préparons à fêter nos 50 ans de présence en Afrique : localement, fin novembre ou début décembre ; puis avec les 5 communautés des 3 pays (Côte d’Ivoire, Cameroun et Tchad) en août 2018.

* La bibliothèque « Le Monde à notre porte», a été ouverte en 2000, au cœur de la crise ivoirienne, lors de la fermeture des écoles, dans les locaux de l’ancienne  Librairie «  Foi et Culture », (ouverte en 1980 par Catherine Windisch !) et de la Maison des Jeunes, par Colette Galzy et Colette Hamza. Dirigée par Nicole Vial, documentaliste, elle a vraiment trouvé son statut de bibliothèque, avec un volet culturel sénoufo. Elle accueille gratuitement tout public, pour lecture sur place, étude dans un cadre silencieux, ou jeux pour les plus jeunes… Monique Lorrain en est la gestionnaire depuis le départ de Nicole. Sœur Léa, religieuse de l’Annonciation de Bobo en a été directrice durant deux ans avant l’arrivée de Danièle Rozière, la directrice actuelle.

Depuis 2013, les activités internes sont prolongées par une animation dans les divers établissements scolaires concernant l’éducation à la paix.

Où sommes-nous

Quelques images

Contactez-nous

> Communauté de Korhogo

Contactez-nous

Vous souhaitez nous contacter ? Merci d'utiliser ce formulaire.