Voici comment Claire Monestès décrit la xavière :

La xavière aspire à une vie religieuse souple et intense ; assez souple pour s’adapter aux besoins nouveaux de l’apostolat ; assez intense pour que la part de Marie ne le cède pas à celle de Marthe et pour que l’activité apostolique ne soit que le rayonnement, l’expansion de la flamme intérieure.

Jérôme Nadal, biographe d’Ignace de Loyola, disait de lui :

En toutes choses, actions ou conversations, il sentait et contemplait la présence de Dieu et l’attrait des choses spirituelles. Il était contemplatif dans l’action, ce qu’il exprimait habituellement par ces mots : il faut trouver Dieu en toutes choses.

La prière n’est pas une « recharge des batteries » avant d’épuiser nos forces dans le monde. Oraison et action disent notre unique désir d’être orientées au service et à la louange de Dieu, elles s’enrichissent l’une de l’autre.

Notre vie de prière

Notre spiritualité est nourrie par la pratique des Exercices spirituels de saint Ignace. Ils façonnent notre manière d’écouter la Parole et de répondre à l’appel du Christ aujourd’hui. Ils sont le creuset de notre expérience personnelle de Dieu, avec un grand désir de nous mettre toujours davantage au service du monde dans l’Église.

La retraite annuelle selon les Exercices avive en nous ce désir et fait grandir notre fidélité au style de vie que nous avons choisi. Chaque mois, une journée de « désert » nous invite au silence et à la relecture de ce que nous avons vécu dans le mois.

Pour nous xavières, la prière quotidienne prend de multiples visages au cœur de notre vie apostolique : oraison contemplative, méditation de la Parole de Dieu, prière d’alliance au cours de laquelle nous relisons notre journée sous le regard de Dieu comme on lit une page d’évangile, adoration, intercession, eucharistie, liturgie des heures chantée en communauté. Sans oublier les célébrations festives à l’occasion des vœux.

Immergées dans le monde, nous cherchons à être enracinées en Dieu afin de le trouver en toutes choses. Notre prière personnelle et communautaire nous unit à la prière de l’Église et à celle du Christ. Unies à tous ceux et celles qui prient sous toutes les latitudes, nous offrons le monde au Père par le Christ qui habite en nous.

Liens site web :

Livres :

Missionnaires de toutes sortes de mission

Beaucoup de congrégations sont nées à partir d’un besoin de la société ou de l’Église : elles ont créé des œuvres pour répondre à ces besoins (écoles, hôpitaux, maternités, organes de presse…) qui nécessitaient des compétences spécifiques.

Claire Monestès a souhaité définir La Xavière par un esprit et non par une œuvre. Être ouvertes aux besoins qui naissent, aller dans des milieux ignorants de l’Évangile, découvrir Dieu dans la rumeur du monde. Missionnaires de toutes les missions écrivait-elle, non par une ambition démesurée mais pour signifier qu’aucune insertion n’est a-priori impossible pourvu qu’elle soit orientée à la croissance du Royaume.

Une xavière peut aussi bien être animatrice en pastorale, ingénieur, professeur des écoles ou enseignante en université, médecin, éducatrice, au service de mouvements d’Église, membres d’une ONG, analyste financière, théologienne ou bibliste, visiteuse en prison, orthophoniste, infirmière, animatrice auprès de personnes âgées, accompagnatrice spirituelle, etc… Claire désirait que chacune soit aussi compétente que possible dans son domaine.

Vous pouvez découvrir cette diversité d’engagements en regardant les pages Xavières en mission.

Découvrir

L’ « identité de la vie religieuse », un document publié par la commission théologique de la CORREF : quel est l’essentiel de la vie religieuse ? Comment le dire aujourd’hui ? Quel est son rapport au monde ?
> Pour en savoir plus

Vivre
les Exercices Spirituels

Vous souhaitez vivre un temps spirituel ? Plusieurs centres ignatiens proposent des temps de retraite selon les Exercices Spirituels de St Ignace.
> Pour en savoir plus
Contactez-nous

Vous souhaitez nous contacter ? Merci d'utiliser ce formulaire.