Le contexte

Commune située au nord d’Abidjan (Côte D’Ivoire), Abobo est caractérisée par sa forte densité de population (167 hab/ha). D’origines et de rangs sociaux assez divers, sa population est majoritairement jeune (77% ont moins de 35 ans). 7 000 élèves fréquentent le lycée municipal à 500 m de notre habitation.  Trois autres lycées dans notre environnement immédiat regorgent d’élèves, en bleu et blanc pour les filles et en kaki pour les garçons.

Chaque groupe ethnique, issu des diverses régions de la Côte d’Ivoire (11 à Abobo) est encadrés par un chef. D’autres associations  comme celle des jeunes, et des femmes brassent les divers groupes entre eux. En unissant toutes ces forces vives, le quartier prend peu à peu un visage plus accueillant  et plus confortable : quelques rues sont aplanies et les problèmes comme le manque d’eau, l’insécurité  sont traités collectivement.

Les  petits commerces sont surtout aux alentours de la mairie. Une gare routière, non loin de la communauté se développe. Les églises évangélistes se multiplient (en 2017) et continuent à naître.

Éloigné du centre ville, Abobo se vide chaque matin de sa population active Le transport est devenu un véritable problème. Les embouteillages se multiplient.  Nous l’expérimentons chaque jour.

Les conditions de vie, souvent précaires à cause de l’insuffisance des infrastructures de base, entraîne une grande mobilité de la population vers d’autres horizons.

Les défis à relever

Nombreux sont les défis à relever dans cette commune :

L’insalubrité
Malgré sa forte population, Abobo ne dispose que de trois établissements secondaires publics, laissant la place à de nombreux établissements privés dont l’objectif premier n’est pas forcément la formation des jeunes
Le vivre ensemble s’est effrité à cause des différentes crises du pays et de la promiscuité au niveau de l’habitat
Accès à l’eau et à l’électricité

La communauté

Nous sommes présentes à Abobo depuis 2002. Depuis 2017 la communauté est composée de trois xavières : Thérèse, Nicole et Bénédicte.

Nous sommes présentes en plusieurs lieux :

Auprès des jeunes en difficulté sociale
A la Maison de prévention pour les abus sexuels
A la formation de jeunes et de  religieux et religieuses africaines
A l’accompagnement  spirituel de jeunes, de  religieux, religieuses  et de futurs prêtres.
A la paroisse et dans le quartier

Le Centre Claire Monestès

Le centre est spécialisé dans l’éducation à la paix avec :

Deux clubs, un pour enfants et un pour adolescents
Une bibliothèque
L’accueil de lycéens : deux salles leur sont offertes pour étudier
Le groupe de mamans

Nous contacter

  • cte.abobo@xavieres.org
  • 13 BP 1022 ABIDJAN 13, Côte d'Ivoire
  • 00 225 09 09 22 90