N°265 | Janvier 2020

Quand elle est fondée sur de mauvaises bases, toute relation d’accompagnement court le risque d’une dérive, à des degrés divers: d’une forme de dirigisme de la conscience à l’emprise pure et simple. L’accompagnateur n’a pas pour rôle d’interférer dans la relation intime entre l’accompagné et son Seigneur mais d’aider à la mettre en lumière. C’est le Seigneur qui guide et accompagne.

 

 

Anne-Marie Aitken et Jean-Claude Guillemot, sj : Restaurer la confiance

Pour une personne qui a connu l’expérience douloureuse de l’emprise ou d’un abus, l’accompagnement spirituel peut être ultérieurement le lieu d’une prise de conscience et d’une parole.

Joëlle FerryJésus accompagnateur ?     

Observer Jésus en relation permet d’éclairer ce qu’est un accompagnement, c’est-à-dire une relation qui aide chacun à se mettre à l’écoute de Dieu dans sa vie.

Geneviève Roux : Cinéma et spiritualité

Le cinéma est une fenêtre ouverte sur le monde et un miroir du cœur humain. Il n’est pas nécessaire que certaines fictions traitent de sujets explicitement religieux pour qu’elles soient profondément spirituelles.

Nathalie Becquart

« Évangéliser la génération CO. Le défi de la synodalité », Lumen Vitae, vol. volume lxxiii, no. 2, 2018, pp. 151-159.

Dans un monde en plein basculement affronté à de grands changements culturels et sociaux, les jeunes générations veulent être écoutées et prendre leur place dans la société. Mais plus encore, porteuses de nouvelles pratiques et manières de voir, elles aspirent à vivre leur vie, trouver du sens et transformer le monde en profondeur. En préparant le synode d’octobre 2018, l’Église met un focus sur les 16-29 ans pour les écouter et accompagner dans leurs choix. En marchant avec eux, elle cherche à écouter comment l’Esprit conduit les plus jeunes de la génération CO en quête d’identité et de vivre-ensemble qui mettent la relation au centre et fonctionnent davantage que leurs aînés dans un esprit collaboratif. Sans doute le pape François a-t-il perçu qu’il peut particulièrement s’appuyer sur les plus jeunes pour développer la synodalité et contribuer à la transformation missionnaire de l’Église qu’il appelle à aller toujours davantage aux périphéries pour bâtir une culture de la rencontre.

Cet article paru en 2018 vient d’être mis en ligne sur le site du Cairn

 

Nathalie Becquart

« Au Synode, la voix des femmes a été entendue » : un article de Nathalie Becquart paru dans le supplément mensuel de L’Osservatore Romano « Femmes Eglise Monde » – « Donne Chiesa Mondo » – de janvier 2020.

L’article est disponible en français sur le site de Zenit.

Marie Guillet

Prier : avec quels textes ? 

Un article paru dans la Revue Vie Chrétienne de janvier 2020

Leave a Comment

Contactez-nous

Vous souhaitez nous contacter ? Merci d'utiliser ce formulaire.